Image Abilio Diniz, infatigable
05.07.17

Abilio Diniz, infatigable

Actualités salaires

Une première grande surface créée en 1959

Pour développer son propre groupe, Abilio Diniz (Visitez la page Lemonde de Abilio Diniz) s'est inspiré de la réussite de Carrefour, dont il a côtoyé les créateurs au milieu des années 70. La boutique créée par son père représente la 1ère pierre du Grupo Pão de Açúcar (GPA). Le père d’Abilio Diniz ouvre sa première boulangerie sur une artère très active de la ville brésilienne de São Paulo. En rapport avec le Pain de Sucre à Rio, le magasin de la famille Diniz se nomme Pão de Açúcar.

Sportif, Abilio Diniz démarre chaque jour par du sport. Autrefois goal, il a aussi exercé la capoeira et la boxe. Sous sa houlette, des salles de sport sont bâties dans les supermarchés GPA et des plans financés par le groupe incitant son équipe à participer aux courses sont déployés. C'est un fait avéré : il est profondément confiant dans les bienfaits du sport. Fondateur de l’équipe de football d’Audax, dont le but est de repérer les jeunes talents, l'entrepreneur appartient par ailleurs au comité consultatif du São Paulo Futebol Clube. Abilio Diniz se réclame comme appartenant au "capitalisme responsable", un courant créé sur le continent américain et qui défend le bien-être et la motivation des collaborateurs dans l’entreprise.

Casino prend le contrôle de GPA, Abilio Diniz vers d'autres horizons

L'union de GPA avec Carrefour Brésil échouera en raison du refus du PDG de Casino et de l’abandon de la Banque Brésilienne de Développement. Au début de la décennie 2010, Abilio Diniz entend faire de son groupe le numéro 2 mondial de la distribution en fusionnant le Grupo Pão de Açúcar avec la branche brésilienne de Carrefour. Abilio Diniz cède des actions à hauteur d'un milliard de dollars à Casino. Jean-Charles Naouri, le PDG de Casino, doit prendre sept années plus tard la tête de GPA.

Selon l’hebdomadaire du Brésil "Epoca", il fait partie des cent hommes les plus influents au sein du sous-continent brésilien. Sur le sous-continent brésilien, l'un des personnages les plus charismatiques est Abilio Diniz. Abilio Diniz est devenu l’un des individus ayant le plus de poids du sous-continent Brésilien.

Des revers de fortune qui modèlent le caractère d’Abilio Diniz

A la fin de la décennie 80, en pleine période d’hyperinflation, Abilio Diniz siège au Conseil Monétaire National. Durant de l'élection présidentielle de 1989, le chef d'entreprise est enlevé par un groupuscule "d’extrême gauche". Délivré après une semaine de captivité, l’homme va rester marqué par cette événement. Le groupe Pão de Açúcar conduit par Abilio Diniz fait face à de graves difficultés financières au début de la décennie 90, alors que le Brésil connait une crise économique dramatique.